“Il en est des poètes, des peintres et des musiciens comme des champignons ; pour un de bon, dix mille de mauvais.”

Poverbe Chinois

La Société Mycologique des Côtes d’Armor (S.M.C.A) est née le 27 Avril 2002, date de sa parution au Journal Officiel.
Elle est ouverte à toute personne prête à s’immerger dans l’immensité du règne fongique, mycologues, mycophiles, amoureux de la nature.
Si elle ne néglige pas l’aspect gustatif et la comestibilité des espèces, son but principal est la recherche, l’étude, la détermination, l’inventaire, la protection des espèces et de leurs biotopes.les données mycologiques sont compilées depuis les années soixante et viennent maintenant abonder la banque de données naturalistes SERENA.En 2003 la S.M.C.A a édité en pionnière la Liste Rouge des Espèces Menacées des Côtes d’Armor. Cette liste rouge ne correspond pas actuellement aux critères de l’UICN et serait à reprendre à l’échelle de la région.Elle reste néanmoins une archive intéressante.
Etudes et sorties sur le terrain, travail de détermination des espèces récoltées ensuite, puis correspondance et échanges mycologiques sur les récoltes de chacun via le forum,voilà qui permet de faire progresser la connaissance des champignons des Côtes d’Armor.